Psychologue à Brison St innocent (Savoie, 73)

Mieux me connaître
 
Après une maitrise de psychologie  clinique à l ‘université Louis Pasteur de Strasbourg je termine mon cursus à Aix en Provence où j ‘obtiens le DESS  de psychopathologie clinique en 1986. 
En dehors du parcours universitaire, j ‘ai travaillé toutes les années de fac auprès de public variés et d’institution diverses Foyers  d ‘accueil pour enfants et adolescents (MECS)  CMP, Hôpital de jour, lieux d ‘accueil « mère – enfants » 
Mon parcours professionnel  me permet d ‘acquérir une solide  connaissance du SUJET  quelque soit son  âge : 
  • Pathologie de l ‘enfant et de l‘adolescent , avec des accompagnements et un travail avec les équipes  des crèches, des Conseils Généraux – Foyers de l ‘enfance, et le secteur spécialisé comme les IME et les ITEP.  
  • Public adulte : soutien à la parentalité , couples, et des publics en difficulté sociales ou exlus, femmes isolées, troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie , dépendances et autres ), dépression , anxiété, accompagnement au changement . 
  • Et  une pratique de 15 années dans le milieu  spécialisé : Foyers pour adultes handicapés, Maison Accueil Spécialisée , et aussi maison de retraite centrée sur la   prise en compte des pathologies liées au vieillissement 
    Démences, démences Alzheimer , dépression . 
 
Mon approche...
 
J’ai été formée à la psychanalyse  par mes études universitaires à Strasbourg puis à Aix en Provence et au-delà. 
Cela dit, clinicienne, je n’utilise pas une méthode analytique spécifique, mais plutôt des 
techniques qui s’adaptent aux besoins du patient à sa situation spécifique à son histoire, et intègre les principes et concepts qui conviennent.  Mais la théorie qui donne sens à ma pratique est la psychanalyse parce qu’elle donne sens et  aide les patients à prendre conscience de leurs conflits et à les résoudre.
Quelque soit la méthode que nous choisirons ensemble d’utiliser, mon approche travaille sur des objectifs. Le but est de construire, en s’appuyant sur vos capacités. On se concentre sur le futur plus que sur le passé, même si l’approche  fait appel à votre histoire.  
Selon la nature de la demande, le type de personnalité, l'ancienneté et la nature du symptôme je choisis l'approche qui me semble la plus adaptée. 
 
Ce qui me guide est d'être le mieux ajusté au patient en essayant de configurer au plus près ma démarche thérapeutique.