La consultation

 

La Psychothérapie analytique

C’est un outil thérapeutique s’appuyant sur les théories psychanalytiques. 
 
Elle s’effectue en face à face et est ici semi-directive.
La psychothérapie analytique trouve son inspiration théorique dans la psychanalyse. Celle ci a mis en lumière que la génèse des symptômes faisait intervenir des processus psychiques inconscients.
 Le symptôme, la souffrance psychique sont ainsi entendus comme extériorisant quelque chose des conflits de la vie psychique entre conscient et inconscient qui ne peut pas se dire autrement.
L'objectif de la cure psychanalytique est de construire un rapport dynamique et dialectique entre le conscient et l'inconscient, un rapport de confiance entre les deux. 
 
Ce qui distingue la psychothérapie analytique de la cure psychanalytique est la fréquence moindre des séances, le dispositif de la séance dans lequel patient et thérapeute sont assis en face à face, l'attitude du thérapeute qui intervient plus fréquemment. Comme la cure la psychothérapie vise donc à remanier l'ensemble de l'équilibre psychique pour induire des transformations psychiques et donc une opérer une action sur les symptômes. 
 
L'action thérapeutique se centre sur le présent et le potentiel évolutif du sujet.
 Elle prend en compte les rapports du patient avec la réalité externe c'est à dire sa vie sociale, professionnelle, familiale, sentimentale et pas seulement la référence au passé infantile. 
 
Le thérapeute écoute sans jugement et intervient pour faire entendre au sujet ce qui émerge des lisières de son inconscient. Du coté de la personne qui vient consulter la règle fondamentale est de tout dire en associant les idées comme elles  viennent à l'esprit sans trier hiérarchiser ou censurer pour frayer un chemin vers ce que dit l'inconscient.
Afin d’identifier le mode de fonctionnement du patient et de l’aider à dépasser sa problématique, la Psychothérapie Analytique s’articule autour d’un travail de remémoration et de reconstruction personnelle. En quête de sens et pour répondre à la particularité de chaque cas, des éléments non analytiques peuvent y prendre place. C’est aussi et avant tout une méthode et un lieu où la liberté de parole et d’écoute en font un espace précieux d’accueil et de rencontre avec soi-même, sans jugement ni restriction, protégé par le secret professionnel et la neutralité de votre thérapeute. 
 

 
  • Pourquoi : La Psychothérapie Analytique s’adresse à toute personne souffrant  de stress, d’anxiété, de trouble de l’humeur, de mal de vivre, de séparation, d’angoisse, de timidité… ayant des difficultés à faire un deuil, à résoudre des conflits familiaux, conjugaux, professionnels… pour se connaître mieux, se libérer du passé…ou parce que l’expression de la souffrance envahie le corps et le rend malade, douloureux  par exemple dans la fibromyalgie , fragile et fatigable. 
  • 
Pour qui : Adolescents, jeunes adultes, adultes.

  • Pour combien de temps : il est impossible de savoir exactement combien de temps dure une psychothérapie   Analytique. Elle oscille entre une année et plus.

 

La thérapie de soutien
 
La thérapie de soutien est axée sur l’écoute et l’accompagnement du patient.
La verbalisation des affectes, des difficultés est ici centrale et permet de se libérer de leurs poids. L’engagement du patient se fait ici plus libre en terme de rythme des séances. 

  • 
Pourquoi : accompagnement pour  toutes personnes traversant des difficultés ne nécessitant pas de travail plus approfondi.

  • Pour qui : adolescents, jeunes adultes, adultes.
  • Pour combien de temps : libre, selon la demande du patient.