GLOSSAIRE

Approche centrée solution: type de thérapie qui prend un objectif précis (par exemple une phobie, ou encore une relation difficile avec un membre de l’entourage), au lieu de tenter (comme dans la psychanalyse par exemple) d’explorer toute la vie mentale de la personne et tous ses problèmes.



 
Psychanalyse: méthode d’exploration de soi et de thérapie dont le fondement est la prise de conscience de « l’inconscient », et qui s’appuie largement sur l’enfance, les expériences marquantes de la personne en analyse.

 

Psychiatre: un médecin spécialisé dans le domaine de la santé mentale ; les psychiatres peuvent faire des « feuilles de soins » et des ordonnances pour des médicaments.

 

Psychodrame: type de thérapie, surtout de groupe, dont la méthode est la mise en scène de jeux de rôles improvisés, pour permettre la mise en scène des conflits et la résolution des névroses.
 
Psychodrame: type de thérapie, surtout de groupe, dont la méthode est la mise en scène de jeux de rôles improvisés, pour permettre la mise en scène des conflits et la résolution des névroses.
 


Psychologue: professionnel (le) de la santé mentale, titulaire au moins d’un Master 2 en psychologie. Les psychologues   proposent des diagnostics, des soins (thérapies), et dans certains cas des tests (par exemple des tests d’intelligence chez les enfants en difficultés scolaires).


 
Psychothérapeute: personne qui propose des thérapies en matière de santé mentale. La nouvelle législation (2o08) impose une formation universitaire en psychopathologie pour l’utilisation du titre de psychothérapeute. 


 
Soutien social: accompagnement émotionnel, soutien, dont dispose chacun par un réseau de relations (familles, amis, proches, etc.). Ce réseau est un des points d’appuie pour des nombreuses approches thérapeutiques (par exemple la Thérapie Inter Personnelle)
 
Supervision: séances personnelles régulières auxquelles se rend le/la psychologue dans le but de parler de sa pratique avec un autre professionnel de la santé mentale.


 
Théorie de l’attachement: théorie psychologique centrée sur la première relation émotionnelle de la personne avec une autre personne (en général la mère, ou la personne qui a occupé cette fonction). Pour John Bowlby, fondateur de cette théorie, les caractéristiques de cette première relation déterminent la façon dont nous entrons ensuite en relation avec les autres.


 
Thérapie analytique: type de thérapie qui s’appuie sur l’approche de la psychanalyse – voir Psychanalyse.


 
Thérapie brève: comprend des approches thérapeutiques caractérisés par le petit nombre de séances (en général, entre 10 et 12) et la formulation d’objectifs. Le thérapeute a un rôle actif. 

 
 
Thérapies cognitivo-comportamentales (TCC): type de thérapies visant avant tout à comprendre puis modifier la façon dont le patient pense (cognition) et agit (comportement). Avec l’aide du thérapeute, on cherche à repérer par exemple des types de situations qui déclenchent automatiquement certains comportements et/ou pensées ; une fois que ce repérage est fait, des exercices permettent de transformer les comportements et/ou pensées en question. On peut ainsi « apprivoiser » des phobies grâce à une habituation progressive par exemple, ou encore modifier des pensées automatiques ayant trait par exemple à l’estime de soi ou à l’anxiété entre autres.

 
Thérapie de soutien: type de thérapie qui vise à accompagner et soutenir la personne à travers une étape précise (par exemple une maladie, un deuil)

 

Thérapie Inter Personnelle (IPT): type de thérapie, en général brève, centrée sur les interactions humaines et leurs connexions avec les symptômes de la personne. On cherche à apprendre à développer des méthodes pour modifier et améliorer ses relations avec les autres.



Thérapie par la parole: type de thérapie qui s’appuie sur l’expression verbale du patient.


 
Thérapie systémique: type de thérapie qui voit l’individu comme faisant partie d’un système, d’un ensemble de relations (familiales, sociales etc) et qui cherche à modifier ce domaine précis.


 
Tests psychologiques: tests développés par des psychologues, permettant certaines mesures (par exemple, mesure des différentes dimensions de l’intelligence) ou de cerner la personnalité d’une personne (tests « projectifs », comme celui des taches de Rorschach, où la personne parle librement à partir d’une image qu’on lui montre).